Cover sortie 25 février 2019 Laius Avant-Matin

La photographie et l’avant-propos 3/6

Pour que le livret n’apparaisse pas trop austère, il était important de varier les procédés graphiques tout en conservant une certaine cohérence dans le propos. Ajouter une image qui ne servirait pas le climat de l’album serait sans utilité.

L’introduction d’une photographie en fin de livret fait donc partie de ces bonnes surprises qui donnent également à voir à l’auditeur.

Le choix a été fait en fonction du message que je souhaitais transmettre après échange avec le graphiste. Une guitare sur le cœur semblait être le message en continuité avec le contenu des chansons de l’album qui est à la fois romantique et nostalgique.

Quant à l’avant-propos, impossible de l’écrire soi-même. Pas assez de recul pour le faire. Je me suis donc fait aider par une professionnelle dont c’est le métier.

Pour cela, elle a dû cerner l’atmosphère de l’album et toucher la part plus intime qui s’y trouvait afin de pouvoir accoucher d’une présentation sonnant au plus juste.

Après une semaine de travail et d’échanges entre elle et moi, le texte était fin prêt.

Il ne restait plus qu’à le mettre en page définitivement par le graphiste au niveau du livret.

A partir de ce moment là, après une énième correction orthographique, le temps du fabricant de disque a sonné. Cela allait être au Presseur de disque de « jouer » !

Laïus.

Share on facebook
Share on twitter
Share on google
Share on print
Share on email
Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :