MON ATELIER "SECRET" D'ÉCRITURE

Créations de chansons en cours...

Salut à toi le nouveau venu ! 😉

Si tu es là, c’est que tu fouines sur mon site Web avec persistance et intelligence. Et en effet, tu viens de trouver une des pages secrètes du site qui se nomme l’Atelier.

C’est l’antichambre des chansons, lieu d’écriture des paroles en cours.

Je te laisse poursuivre ta navigation sur cette page Internet contenant, je l’espère, de jolies trouvailles poétiques.

Bonne lecture.

Laïus.

J’ai vu des platanes alignés

Et sur les bas côtés

Des camions arrêtés

Mais aucun pouce levé

Je t’écris mais tu ne réponds pas

Que tu sois célèbre ou pas

Chère amie rejoins-moi

Car tu sais l’on finit tous sous le même signe de croix

Aujourd’hui, est-ce un autre âge ?

Les cœurs ont un souci

Alors que les amis sont sages

Point d’arrière pensée ici

Il m’en aura fallu du temps

Pour te sortir de ma tête

Et tous ces matins entiers

Pour ne plus espérer

Il m’en aura fallu du temps

Pour comprendre que la fête

Est vraiment terminée

Et pouvoir enfin m’ retourner

Tu m’as dit que tout était fini

Que je n’y étais pour rien

Que si l’amour s’enfuit

C’est pour mon bien

Un sapin de Noël au salon

Une main dans la main

Du temps libre à revendre

Des week-ends prolongés

Un été à s’étendre

Et de l’Amour à donner

Je voudrais que l’on se souvienne de moi

Mais le temps passe

Et tout s’efface

Un monde qui file

Une pelote de fils

Je les entends

Souvent les surprends

Mais je me sens

De trop, c’est gênant

Tes nuits sont inachevées

Malgré mes mains à tes côtés,

Tu verses en ton royaume

Ces douces larmes Lancôme

Demain je pars, sauf si tu changes mon ange,

Arrête ça, toutes ces idées étranges

Sinon tu vois, j’ai peur mon bel archange

D’aller vers d’autres louanges

On a su se défaire

De nos oublis d’hier

Et ouvrir enfin nos paupières

On cultivera discret

Notre jardin secret

Et dans un pot à souhaits

On y mettra nos clés

Il n’y a plus de baisemain

Ni même d’essuie-main

Juste ce vent très malin

Encore plus enclin chaque matin

Tombe un flocon d’hiver

Comment tombent nos rêves d’hier

Il se pose là sur le bord

Où siègent nos remords

J’attends que tourne le vent

Qu’à chaque instant

Revienne ce bon moment

D’avant…

Venue d’un autre monde

Du haut de son vaisseau

Elle observe notre berceau

Chanson écrite par Jérémie Febvre, auteur principal et moi-même sur quelques ajouts.

Sur les balcons les enfants braillent

Il fait le soleil de l’Espagne

Pas une seule, une seule blessure

Comme un fait inexpliqué

Elle est là, tenue au monde

Pleine d’espoir

Tu veux lire la suite ?

Fermer le menu