Quai de la gare de Choisy-le-Roi

La jeunesse en sa fleur brille sur son visage.

BOILEAU, Le Lutrin.

Laetitia

 
 

Laïus

Histoire du titre : le nom de la chanson vient du prénom d’une jeune fille dénommée Laëtitia connue à l’élémentaire au sein de l’établissement scolaire Saint-André de Choisy-le-Roi. Elle et Sandra étaient mes deux amours d’école. Elles étaient belles et gentilles. Je crois même qu’elles étaient amies.

Création de la chanson : ces paroles ont été écrites après avoir revu par le plus grand des hasards Laëtitia sur le dernier quai de la gare de Choisy-le-Roi. Elle prenait le même train que moi pour certainement poursuivre des études secondaires ; je suppose. J’ai bien eu l’envie de lui parler, de m’excuser du mal que je lui avais causé mais je m’y suis pris comme un pied. La communication n’a pas pu être possible même si nous nous étions reconnus.

Les paroles sont donc une fiction. Une sorte de transposition de notre histoire d’amour scolaire à ce que cela aurait pu donner lors d’une réelle vie d’adulte.

Je pense que l’avenir a bien fait les choses.

Évolution de l’enregistrement : cette chanson a été enregistrée au studio Mesa situé en Seine-et-Marne avec pour seuls instruments : guitare acoustique et voix.

Fermer le menu